Les détecteurs de vapeur rendent aux étudiants leurs salles de bain

La technologie des détecteurs de vapotage ouvre la voie pour aider les élèves et les administrateurs scolaires à gagner la bataille contre le vapotage. Les détecteurs de vapotage, comme le capteur intelligent HALO, surveillent avec précision la qualité de l'air et détectent les produits chimiques de vapotage dangereux lorsqu'ils sont présents dans les salles de bains de l'école et envoient des alertes de notification aux membres du corps professoral désignés. Ils constituent une solution efficace et abordable, et leur présence visible a un effet dissuasif. Le public et les responsables scolaires reconnaissent désormais la nécessité de reconquérir et de préserver les toilettes des écoles comme des zones sans danger dans la lutte contre le vapotage des élèves. Par conséquent, les détecteurs de vape peuvent aider à atteindre les objectifs d'un environnement sûr et sain.

Salles de bains : le lieu le plus courant pour vapoter

Les étudiants trouvent généralement des méthodes discrètes pour se faufiler dans leur vapotage quotidien en se rendant dans des zones faciles d'accès et sans surveillance directe d'un adulte - les toilettes de l'école. Les étudiants peuvent facilement s'absenter du cours pour aller aux toilettes et profiter de cette occasion pour vapoter sans que personne ne les regarde. Cette pratique n'est pas trop différente de celle où les élèves fument des cigarettes dans les salles de bain. Bien que les cigarettes électroniques et autres appareils de vapotage n'émettent pas de traînée de fumée, ils se distinguent facilement par leur odeur étouffante lorsqu'ils sont inhalés ; tolérer les aérosols de vape est tout aussi gênant et problématique.

 

Les élèves qui ne vapotent pas doivent faire face à des griefs fréquents à l'école. Ces élèves doivent faire face à la vue de nuages ​​d'aérosols d'occasion provenant de la bouche de leurs pairs et des particules ultrafines persistantes de l'aérosol contenant de la nicotine, de la marijuana (THC) et d'autres produits chimiques toxiques. Un bon nombre d'étudiants ne veulent pas avoir un risque plus élevé de maladie ou de décès lorsqu'ils vont aux toilettes en raison de la dépendance au vapotage de leurs pairs.

La valeur d'un détecteur de vapeur

Les détecteurs de vapeur identifient les anomalies de la qualité de l'air. Si un étudiant vape dans une zone où un détecteur de vape est installé, le corps professoral est alerté par l'appareil chaque fois qu'il détecte des traces de produits chimiques nocifs dans la portée du détecteur. L'objectif principal d'un détecteur de vapotage est d'identifier les substances émises par les appareils de vapotage. Ces appareils peuvent décourager les élèves de vapoter en donnant aux éducateurs les moyens de suivre l'activité. En les plaçant dans les zones où les étudiants sont les plus susceptibles de vapoter, ils sont plus susceptibles de se faire prendre à l'aide de cet appareil.

 

Les étudiants qui déclarent vapoter dans les salles de bains sont utiles, mais le fait d'informer leurs pairs pourrait être dangereux pour eux. Le plus souvent, cela amène les élèves à éviter les toilettes de l'école juste pour éviter de vapoter. Cependant, si les districts scolaires n'ont pas de détecteurs de vapotage sur le campus, le fait que des étudiants dignes de confiance transmettent ce qu'ils ont vu aux membres du personnel peut être une alternative pratique jusqu'à ce que des dispositifs de détection soient installés. Certains étudiants ont utilisé leur téléphone portable pour prendre des photos ou enregistrer une vidéo comme preuve du vapotage des étudiants et le signaler au personnel pour aider à réduire les risques de vapotage des étudiants.

La motivation est la clé

De nombreuses personnes travaillent dur pour trouver de nouvelles façons de promouvoir une mentalité sans vapotage qui créera un environnement scolaire plus sain. Pour gagner cette bataille, nous avons également besoin du soutien d'étudiants motivés. Les étudiants instruits sont des éléments clés dans la lutte contre l'industrie du vapotage et la réduction des taux de vapotage dans les écoles. Les élèves doivent être proactifs pour s'assurer que leur santé l'emporte sur les mauvaises habitudes et les dépendances, ainsi que pour améliorer leur communauté scolaire.

 

L'impact souhaité d'un mouvement anti-vapotage peut également dépendre de la personne qui délivre le message. De nombreux étudiants sont plus susceptibles de suivre les conseils de pairs ou de modèles de leur âge plutôt que d'adultes essayant de transmettre ces mêmes messages. L'éducation par les pairs est un moyen efficace pour les adolescents de discuter et de contrer les problèmes liés au vapotage des élèves. En communiquant facilement ces idées avec des personnes de tranches d'âge similaires et en partageant leurs opinions et leurs expériences, ils peuvent sauver des vies et s'éloigner mutuellement du vapotage.

Un droit à la vie privée

En ce qui concerne les nombreux cas de vapotage d'étudiants, un autre facteur qui entre en jeu avec l'utilisation de détecteurs de vapotage sur la propriété de l'école est d'aider les étudiants à conserver leur intimité de base sans avoir besoin d'aides ou de gardiens de salle de bain. Les salles de bains seraient un endroit plus privé et moins stressant si les étudiants n'avaient pas à être perturbés par l'activité de vapotage dans des espaces clos. Les étudiants méritent le droit d'avoir un environnement sain pour apprendre, grandir et se développer, et ces chances ne devraient pas être exclues en raison du vapotage des étudiants qui interfère avec leur santé et leur sécurité. Lorsque des détecteurs de vapotage sont placés dans les toilettes, il y a de meilleures chances de garder les élèves sans vapotage et en bonne santé.

 

De nombreux élèves choisissent activement de ne plus utiliser les toilettes en raison du vapotage dans les toilettes des écoles. Il y a une partie de la population étudiante qui ne veut pas être exposée à la fumée de vapotage secondaire. Les détecteurs de vapotage permettraient à ces élèves de retourner à l'utilisation des toilettes en établissant à nouveau les salles de bains de l'école comme un espace sûr et privé. Cette dissuasion contre le vapotage dans les écoles remédierait à ce problème et à toute l'épidémie de vapotage à laquelle chaque école est confrontée.

 

Les détecteurs de vapotage font partie intégrante de la restauration de la salle de bain des étudiants. Ces appareils empêchent les élèves de vapoter dans les toilettes de l'école sans se faire prendre. Par conséquent, insuffler un sentiment de sécurité et d'intimité aux élèves lorsqu'ils utilisent les toilettes à l'école. En fin de compte, ces dispositifs de détection de vapotage sont la meilleure solution pour redonner aux étudiants leur salle de bain.